L'Enutrof Apa-Pah, en son temps, a parcouru toutes les contrées pour amuser petits et grands. Aujourd'hui, ses Bardes honorent sa mémoire en perpétuant son héritage.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Lézard, la saltimbanque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Lézard, la saltimbanque le Mar 8 Aoû - 19:32

Lézard

avatar
Barde Oblique
Lezard, la saltimbanque.




le visage du volatile montre explicitement l'harmonie dionysiaque qui émane de mes chansons


Oyé Oyé les Bardes! 


En l'an 546, Lezard trouve dans un vide grenier d'Amakna un manuscrit ancien et jaunit ayant appartenu à un certain Enutrof nommé Apa Pah.. Captivé par ces récits frugaux, remplis de passion et de musique célébrant la vie dofusienne dans toute sa splendeur; elle s'empresse d'aller montrer le chef d'oeuvre à la plus grande maison d'édition d'Astrub de l'époque. 
Hélas! Jugé sans doute trop avant-gardiste ou ne relatant pas de bastonnade entre deux frères Iop pour une pulpeuse Enirispa comme le voulait la tendance, elle n'a pas réussi à divulguer ce précieux ouvrage dans les librairies du monde des Douzes.. 


Quelques jours après cette désillusion, Lézard décide de s'exiler à l’île d'Otomai gardant ce fameux livre à son chevet

Lezard, cette Sadida va travailler sans relâche, totalement éreinté en rentrant le soir dans sa petite cabane du village côtier après avoir bûché l'onéreux bois d'Orme de la Jungle Obscure. Sa bourse mensuelle de kamas ne suffisant pas pour payer la visite journalière chez son esthéticienne Peggy la Porkass (ne rentrons pas dans de minutieux détails mais le poil Sadida est très.. persévérant). Pour arrondir ses fins de mois, elle va chanter ses propres chansons dans les tavernes et pubs du village de la Canopée devant une horde de Zoths grossiers, plus emballés par sa poitrine furibonde que par les doux mots de ces mélodiques complaintes porteuses d'espoir inspirés par Blop Dylan et Tom le Craqueleur.


Après 5 années de dure labeur, Lezard devient prospère et atteint le niveau 200 simplement en se défendant des multiples agressions dans la périlleuse Jungle Obscure. Elle est également devenue une artisane efficace et polyvalente.

Un été, en allant voir Tucco, son ami Pandawan de longue date, vivant dans une cabane de pécheur orange pas très belle du Port de Madrestam, elle lit dans le AMAKNA NEWS l'existence d'une communauté de Bardes se revendiquant héritiers d'Apa Pah, ce poète qu'elle affectionne tant, cette sensibilité commune va la pousser à rejoindre ces bohémiens déjantés avec des coiffes encore plus excentriques que la choucroute de Nini Winehouse.

                               ______________________

Brève présentation IRL ; Je m'appelle Antony, 22 ans étudiant en 3ème année de licence culture et communication! Je joue à dofus depuis près de 10 ans de manière discontinu avec de longues pauses. Ma fréquence de jeu est assez aléatoire, ça dépend des pauses pédagogiques, ou de ma volonté à procrastiner!
 
Voilà voilà Very Happy

2 Re: Lézard, la saltimbanque le Mar 8 Aoû - 22:36

cramouche

avatar
Grand Barde vénéré en chef
J'adore ta présentation .... recrutement confirmé

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum