L'Enutrof Apa-Pah, en son temps, a parcouru toutes les contrées pour amuser petits et grands. Aujourd'hui, ses Bardes honorent sa mémoire en perpétuant son héritage.


Vous n'êtes pas connecté. Connectez-vous ou enregistrez-vous

Un Boucher couvert d'Or et de Sang

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas  Message [Page 1 sur 1]

1 Un Boucher couvert d'Or et de Sang le Dim 30 Nov - 16:07

Salmone-Delmar

avatar
Barde Daluminiom



I

5 Flovor 654, Restaurant DelaPizza



"CHTAK"
...
"CHTAK"
...
"CHTAK"

- CA SENT RUDEMENT bon mon oncle!
     Le jeune Steamer en entrant dans la cuisine du restaurant s’arrêta quelques instants, ferma les yeux, et laissa les odeurs d'épices et de viande grillée faire le trajet de son nez à son cerveau pour tenter d'y déceler les secrets de la recette que préparait le cuisinier.
     - Cette fois je suis sûr d'avoir trouvé ce que tu as mis dans cette casserole, dit-il en s’avançant vers le plan de travail ou chauffait à petit feu le plat du jour qui serait servi aux clients du restaurant.
     Ils se pressaient chaque midi et chaque soir pour gouter aux plats préparés par le chef. Foule hétéroclite de jeunes, de vieux et des autres âges entre ces deux extrêmes, aux ventres plats ou bedonnants. Le restaurant ne refusait personne tant qu'il pouvait payer un menu, et en apprécier la composition. Les rares fois où des clients, trop prétentieux pour reconnaitre que ce qu'ils venaient d'avaler n'avait pas d'équivalent connu en Amakna, cherchaient à se faire rembourser, ils passaient par la fenêtre aussi rapidement que le cuisinier passait par sa porte battante pour les envoyer valser.
     - De la pousse de Bulbambou écrasée que tu as fait revenir dans un fond de Kokolait! annonça le Steamer avec conviction.

     Au fond de sa cuisine, le Iop sourit furtivement.
"CHTAK"
     Un autre morceau de viande venait de passer sous le hachoir. Le cuisinier le fit rejoindre les autres tranches et dégorgea sa planche en bois d'ébène du sang qu'elle contenait. Elle accusait le coup des années, parcourue des stries causées par les coups précis et réguliers d'une large gamme d'ustensiles de cuisine.
     - Tu as raison pour le Bulbambou, lui concéda-t-il avec un brin de fierté. Mais ce n'est pas du Kokolait. J'avais besoin de quelque chose de plus... fort, pour cette recette, alors je suis allé chercher le seul lait connu capable de rivaliser en puissance gustative avec l’entrecôte de Bouftou Royal que j'avais en réserve.
     - Un lait capable de se marier à une viande aussi forte, cela n'existe pas mon oncle! s'écria le Steamer certain qu'il cherchait à se moquer de lui.
     - Ça jeune porkass, c'est parce qu'on fait rarement l'éloge du lait de Dragon Cochon, dit le Iop en souriant d'un air narquois. On a plutôt tendance à faire "l'éloge" funèbre de ceux qui ont tentés de l'affronter.
     - Le Dragon Cochon ! Rien que ça ! Je n'ai pas entendu parler d'une expédition vers son antre dernièrement alors je n...
 "CHTAK"
     - Qui t'as dit que j'avais besoin d'être accompagné ? le coupa le Iop.
     Salmone-Delmar regarda le cuisinier, le regard teinté d'un mélange de suspicion, d'admiration, et d'effroi. Il avait en face de lui un être capable d'affronter les pires créatures du monde des Douze, et ce uniquement pour rapporter des viandes rares dans sa cuisine. Un être qui ne mettait sa puissance qu'au service de ses recettes. Un Iop qui pourrait trancher la tête du roi de Bonta aussi facilement qu'il tranche des wabbits pour préparer un banquet, et qui préférait rester enfermé dans son restaurant.
     - Eh bien, si cette histoire est vraie, c'est encore une fois la preuve que tu mérites ton fameux surnom du "Boucher couvert d'Or et de Sang". dit avec entrain le jeune Steamer en admirant le chef Iop à la tunique rouge et jaune qui avait fait sa renommée dans toutes les villes du continent.
"CHTOK"
     - Oui... je le mérite. dit simplement Heroic-Pizza alors qu'il venait d'enfoncer son hachoir dans la planche en ébène, ratant ainsi la viande qu'il s’apprêtait à découper. Une larme discrète roula sur sa joue, son neveu ne s'en était pas aperçu.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut  Message [Page 1 sur 1]

Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum